Vers un meilleur traitement pour les victimes du terrorisme


En janvier 2017, je signerai avec le Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions (FGTI) une convention qui précisera sa mission de service public. Cette convention lui fixera des objectifs en matière de réactivité, de délais de traitement, de transparence et d’accompagnement des victimes.

A partir du moment où une victime déposera une demande d’indemnisation sur son site, le FGTI devra lui répondre dans les quarante-huit heures.

Par ailleurs, j’ai également annoncé la création d’un secrétariat général dédié à l’aide aux victimes. Cette structure administrative sera rattachée à Matignon et disposera de locaux et de moyens dédiés.

 

[ Lire l’interview ]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.